Restriction des feux de végetaux

Le brûlage à l’air libre est une pratique polluante. Brûler 50 kg de végétaux, c’est émettre autant de particules fines que rouler 18 000 km avec une voiture à essence récente ou 6 000 km pour une voiture diesel récente !
Les expositions répétées à des niveaux modérés de particules dans l’air peuvent avoir un impact sanitaire prépondérant.

Le brûlage à l’air libre des déchets verts est une pratique interdite sur l’ensemble du département avec une vigilance accrue.